Notre vision

La gestion d’une entreprise devient de nos jours de plus en plus compliquée, voire complexe ; de la veille stratégique à la gestion opérationnelle, le chef d’entreprise (ou l’équipe dirigeante) est appelé à cumuler un savoir faire polyvalent allant de la connaissance de l’environnement économique, de l’entretien des différentes parties prenantes, aux bonnes pratiques de gouvernance et de management des équipes jusqu’à la maîtrise des techniques de la gestion moderne.

Ce constat nous semble encore plus vrai et plus lourd dans le cas des PME ; en effet, le chef d’entreprise est souvent à la fois le promoteur, le pilote et le véritable gestionnaire de l’affaire durant les premières années décisives de l’entreprise.  Ce qui est fort compréhensible vu la taille des moyens, mais surtout, le niveau de visibilité et le besoin de contrôle de l’activité au quotidien.

Ainsi, les dirigeants de PME sont souvent trop pris par des tâches au jour le jour et n’ont pas le temps de prendre systématiquement le recul nécessaire pour analyser les situations délicates, évaluer les risques latents, développer leur management et étoffer leurs structures de gestion. D’autre part, les responsables opérationnels sont souvent livrés à eux-mêmes, sans affectation d’objectifs clairs ; et ce niveau important d’autonomie n’est pas régulé par un encadrement suffisant, un développement des compétences et un contrôle d’efficacité.

De part notre expérience, nous sommes profondément convaincu du rôle et de la valeur ajoutée que peut avoir une structure centrale de contrôle et de pilotage pour un groupe de PME évoluant dans le contexte décrit ci-haut.

Outre les aspects de maîtrise de la gestion, une structure centrale permet de:

  • développer une vision et une ambition plus large pour l’ensemble du réseau à travers la consolidation des impacts économiques respectifs et le développement des synergies;
  • partager des valeurs de gestion qui donnent plus de sens à l’action ;
  • impulser et entretenir une dynamique de développement et de performance qui maintient au plus haut le niveau de mobilisation ;
  • assurer un rôle de surveillance externe  au service des dirigeants et des conseils d’administration ;

De manière générale, une structure centrale permet de maîtriser le niveau de risque et de contrôler les véritables facteurs de succès et de pérennité.

Ces éléments constituent la motivation la plus profonde dans le dessin de notre mission.